Interview de Melted Space

D’abord merci pour cette interview ! Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu nous présenter Melted Space, et nous raconter ton parcours musical ?

Merci à toi ! Et bien Melted Space est un projet  musical que j'ai créé en 2007 quand j'étais encore élève au Conservatoire. Au départ, ce n'était qu'un projet instrumental et c'est sous cette forme qu'un premier album est sorti de façon assez confidentielle. Puis Melted Space a pris sa forme d'opéra telle qu'elle est maintenant et « From the past » est sorti l'an dernier avec une trentaine de participants et me revoilà avec « Between » qui se veut être un album de transition entre « From the past » et le prochain.

Au niveau de mon parcours, c'est assez classique en fait, puisque j'ai fait des études classiques de piano auxquelles j'ai rajouté beaucoup de disciplines théoriques. J'ai rajouté 2 écoles de jazz pour me rendre compte que je n'étais vraiment pas fait pour ça et j'ai fini à l'Ecole Normale à Paris en composition de musique de film où là il s'est passé un vrai truc ! C'est à cette époque qu'est né Melted Space

Et tout d’abord, comment t’es venu l’idée de faire un opéra ?

Au départ ce n'était pas prémédité. Il s'est trouvé que c'était la seule forme adaptée à ce que je voulais faire passer musicalement, un univers immersif mettant en scène plusieurs personnages de différents horizons et cultures avec une musique très orchestrale et tout aussi variée pour les éléments purement « metal ».

Cela s'est donc fait naturellement au fur et à mesure de la composition. J'ai composé un morceau en mettant une voix, puis une autre et ainsi de suite pour me rendre compte que j'avais un truc de 20 minutes avec 10 personnages et identifiables par un timbre de voix différent.

Comment les musiciens  que tu as contacté ont-ils accueilli l'idée d'un opéra ? Autant ceux qui viennent du metal symphonique ont du adorer, autant des gens comme Dagoth d'Otargos ou G. Martinot (ex Gorod) ont du avoir une réaction un peu différente !

Justement non ! Ils étaient très enthousiates à l'idée de faire autre chose que ce pour quoi on les connait d'habitude. Bien sûr il y a eu des petits doutes car ils n'avaient pas tous l'habitude de cette musique « narrative » mais tout le monde connaissait ses classiques dont les albums d'Ayreon ou Avantasia donc ils avaient quand même des références en la matière et ça s'est très bien passé.

Comment s’est passé l’enregistrement ?

En plusieurs fois donc bien réparti dans le temps et à des endroits très différents : en Hollande, en Allemagne, à Bordeaux, à Sens, à Amiens... Suivant la situation géographique de chacun, nous avons trouvé une solution adaptée. Un de mes grands souvenirs reste ma visite au Mastersound studio tenu par Alexander Krull, le mari de Liv Kristine pour l'enregistrement de celle-ci. Un grand moment de musique et pour le fan que je suis un grand moment d'émotion de la voir chanter mes chansons

Je n'ai malheureusement pas pu assister à l'enregistrement d'Ashmedi mais j'ai eu l'occasion de le rencontrer il y a peu de temps et on a vraiment passé un très bon moment, c'est un mec est en or !

Comment fais-tu pour avoir des morceaux qui vont de la ballade au gros death tout en restant aussi cohérent ?

Beaucoup d'alcool et de drogue... Blague à part, j'essaie d'être cohérent dès l'écriture de l'histoire. Je pense que c'est tout le travail en amont qui me fait garder une sorte de fil rouge et qui me permet de rester dans ce que je m'étais fixé au départ. Ce sont les personnages et l'histoire qui dictent ce que sera la musique. Il est donc important de bien définir les cadres dès le départ, cela évite de trop se disperser.

Apparemment, tu aimes beaucoup le personnage de Dante ! Mais dans la divine comédie, s’il traverse l’enfer, le ciel et le purgatoire, c’est pour retrouver Béatrice, la femme qu’il aime et qui est morte ! Est-ce qu’elle aussi est quelque part dans le Melted Space ?

Oui c'est un personnage qui m'est cher en effet. Je vois Melted Space comme une étape ultime dans son voyage. Dans la « Divine Comédie », Dante finit par se fondre en Dieu mais il n'est pas expliqué ce qui se passe après. Moi j'ai justement voulu créer comme une suite dans un monde à part, peuplé d'âmes perdues et de dieux déchus vivant dans cette espèce de prison à ciel ouvert. Dante les rencontre et nous relate leurs histoires car c'est pour eux le seul moyen que l'on se souvienne d'eux. La grande différence est que dans la « Divine Comédie », le réçit est à la première personne. Or ici, Dante ne fait que de rares apparitions. Je pense néanmoins qu'il sera plus présent dans le futur.

Pour la présence de Béatrice dans le Melted Space pourquoi pas, je t'avoue que je n'y ai jamais trop réfléchi car mon univers n'était pas encore suffisament peuplé mais c'est un personnage qui aurait tout à fait sa place tant Dante l'idéalise, elle représente la muse de l'artiste et donc une entité à part entière. Elle pourrait prendre les traits d'une muse antique. Qui sait, peut-être un jour... Je garde l'idée en tout cas !

A certains égards, ton univers rappelle un peu celui de certains jeux vidéos, type Final Fantasy ou God of War, voir The Elder Scrolls. C'est un monde qui t'as inspiré ?

God of War oui bien sûr énormément tant dans l'histoire que dans la musique. J'utilise le même genre de percussions, d'orchestrations et ces histoires de dieux déchus ne me sont pas étrangères, même si j'étais inspiré par d'autres histoires du même genre depuis beaucoup plus longtemps. Je pense notamment à Saint Seiya ou d'autres univers avec leur propre mythologie ou empruntant une mythologie déjà existante. Des univers dans tous les cas très immersifs.

Final Fantasy m'inspire beaucoup puisque j'ai joué à pas mal d'entre eux mais je ne peux pas dire que cela soit une influnece directe. Je pense que c'est une influence de fond qui fait que je suis coutumier de certaines ficelles scénaristiques, certaines divinités, certaines créatures.... mais aussi certaines musiques avec des thèmes forts.

De toute  façon, je suis un grand consommateur de jeux vidéos il est donc indéniable que tout cela m'inspire beaucoup d'une façon ou d'une autre.

Envisages-tu une représentation sur scène de l'album ? Quelque chose comme une représentation d’opéra, avec une « distribution » plutôt qu’un « line up » ?

Oui c'est prévu pour le mois d'octobre, une tournée en ouverture de The Old Dead Tree. Je suis très excité à cette idée. Malheureusement, dû aux impératifs d'une tournée cela ne pourra pas se faire comme tu le propose avec une vraie distribution. J'y avais pensé mais cela demande trop de travail et de logistique et donc de fonds. Néanmoins, je suis vraiment très heureux de pouvoir partir avec ces musiciens exceptionnels. On retrouvera des musiciens ayant participé aux albums mais également des nouveaux que je suis vraiment ravi d'accueillir dans mon univers. Les premiers échanges de mails montrent bien que tout le monde est très motivé pour faire un super truc ! J'espère donc que le public viendra nombreux pour pouvoir partager cela avec nous.

Et maintenant Between ! Comment t’es venu l’idée de faire un album sur la fondation de Rome ?

La nécessité de composer 2 titres pour des samplers lors de la promo de « From the past ». Il fallait faire ça vite j'ai donc eu l'idée de 2 titres « jumeaux » et j'ai donc tout de suite pensé aux jumeaux les plus connus de l'Histoire. Puis quand par la suite j'ai décidé de développer tout ça pour faire un album, mes recherches m'ont ramené à certains personnages que j'ai ensuite intégré à l'histoire déjà existante. Les choses se sont faites assez naturellement.

Quels sont tes autres projets pour l’avenir ?

Et bien comme je le disais, la tournée qui va demander pas mal de boulot. Mais aussi en parallèle, la composition des nouveaux albums de mes groupes Embryonic Cells et Wormfood. Et certainement la composition du prochain album de Melted Space. L'histoire est déjà écrite j'ai donc assez hâte de pouvoir mettre cela en musique.

J'ai d'autres projets en cours de discussion, j'espère que tout cela va pouvoir se concrétiser au plus vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>