Interview de Mass Hysteria au Hellfest

  Le Pavot Enrage : Bonjour Yann, tu es un des pères fondateurs du groupe, 20 ans de carrière déjà ! Ca laisse rêveur. Vous imaginiez vous à ce stade lorsque vous avez commencez l'aventure ? Le dvd arrive, l'Olympia est passé. Yann Mass Hysteria : Pas du tout, franchement pas ! On est content mais ce n'était pas calculé, ni prémédité. Nous sommes une bande de potes qui se sont trouvés et ont eu envie de la même chose au même moment. Avec le recul c'est hallucinant qu'on soit toujours là ! Complet à l'Olympia, c'était ambitieux 2500 personnes, on ne s'y attendait pas mais on l'a fait, le public nous l'a rendu, c'était eu la star, c'était fou  !   Le Pavot Enrage : Il y a ce qu'on peut nommer "l'Armée" de Mass ?   Yann Mass Hysteria : En effet et merci à eux surtout, c'est à eux qu'on le doit.   Le Pavot Enrage : Un mot sur le départ de Steph ? On a eu peur que Mass s'arrête après cette nouvelle car il a commencé l'aventure avec toi.   Yann Mass Hysteria : Absolument, c'est même lui qui a formé le groupe. On s'adore mais à un moment donné il n'avait plus la même niaque, il a délaissé son instrument. Comme dans toute entreprise, si tu tiens un bar par exemple, que tu es patron et que ton serveur casse les verres et bien il faut prendre une décision si le boulot n'est pas fait, même si c'est ton pote au départ et que c'est ultra difficile de prendre cette décision mais il faut le faire. C'est une déchirure, il y a eu des pleurs et tout ça. On est soudé comme jamais, l'arrivé de Vince, qu'on connaissait déjà car il a joué dans des groupes et nous suivait souvent ; du coup nous ne l'avons pas auditionné.   Le Pavot Enrage : Le Hellfest les Eurokéenes, les festivals s'enchainent !   Yann Mass Hysteria : Tout à fait ! A ce sujet je remercie Ben Barbaud de nous avoir fait jouer a cet heure, car en général les groupes Français jouent le matin et ou en début d'après midi. Les promoteurs en général Américains, mettent la pression on le sait et c'est dur de résister. The Arrs, Le Bal des Enrages ont été programmés très tôt (10h30 et début d'après midi). Au Sonisphere (2011ndlr) nous avons joué à 14h... bon on s'y fait et on se dit ok on le prend a l'envers on va tout défoncer et le public a répondu présent à nouveau.   Le Pavot Enrage : Sur le dernier album on ressent que ca repart "à l'ancienne" au niveau du son...   Yann Mass Hysteria : Oui effectivement, mais on est toujours resté sur la même envie. Avec le recul, il y a un seul album qui ne nous reflète pas, c'est l'album noir. C'est limite un projet parallèle, car le producteur n'avait pas su retranscrire ce qu'on voulait c'était rock mais on a toujours été metal. L'album De cercle en cercle aussi est un virage pris avec l'arrivé d'Olivier (qui joue dans Aaron désormais) avec qui je m'entendais bien, lui avait envie d'expérimenter des sons plus larges, il était plus dans l'ambiance des samples et c'est vrai que du coup ça sonnait moins hardcore. Mais pour en revenir à ta question, oui l'Armée des Ombres a tous les ingrédients Mass Hysteria.   Le Pavot Enrage : Il ya un t'il un secret Mass Hysteria, 20 ans que vous tournez et toujours la même énergie sur scène ?   Yann Mass Hysteria : On a toujours 17 ans dans nos têtes !  Passionnés toujours  et sur scène on est comme des gamins, on est toujours très contents d'être là.   Le Pavot Enrage : Les paroles sont une inspiration sur la nature et les relations humaines, c'est Mouss qui compose? Vous échangez ?   Yann Mass Hysteria : Oui Mouss compose. J'adore quand il commence à parler des relations humaines, la politique il en parle pas trop, on a pas tous les mêmes idées. Elles se rapproche neanmoins. Le politiciens perso je n'aime pas, ils ne vivent pas comme nous. Nous sommes obligés de voter pour eux mais eux se foutent de nous. Mouss en parle positivement dans le sens où oui c'est la merde mais essayons de faire les choses autrement. C'est ça que je trouve très fort chez Mouss, c'est que quoi qu'il arrive, il va arriver à en parler positivement, c'est ça dont le monde à besoin aujourd'hui. Positif a bloc !   Le Pavot Enrage : Apres les 20 à l'Olympia,ce sera les 40 ans au stade de France ?!   Yann Mass Hysteria : On aimerait bien en effet (rires) ! J'espère que la conjoncture fera que ce sera possible, qu'on sera toujours là dans 20 ans !   Le Pavot Enrage : Qu'est ce qui est prévu pour la suite ? Nouvel album ?   Yann Mass Hysteria : En ce moment on est plus focalisés sur le dvd qui  arrive. J'ai déjà pleins de rifts et l'album prochain devrait arriver assez vite, plus vite que l'attente entre Failles et l'Armée des ombres entre lesquels il y avait eu 3 ans.   Le Pavot Enrage : Spécialement pour toi, on aime quand tu balances des riffs en live entre deux morceaux du genre 'live for this" de Hatebreed on ressent cette inspiration hardcore dans les compos...   Yann Mass Hysteria : Oui merci ! Ces trucs qui émergent, des riffs qui sortent comme ça (...),c'est une source d'inspiration aussi, des riffs que je sors , des fois, ça peut ressembler à des choses, mais avec la voix de Mouss et des samples ça prend tout de suite la couleur Mass Hysteria.   Le Pavot Enrage : Merci pour ton temps Yann, un mot pour les lecteurs ?   Yann Mass Hysteria : Soutenez la scène metal Française à fond, grâce à Gojira ça commence à s'exporter et pleins de bons groupes commencent à émerger. Merci à vous.      

One thought on “Interview de Mass Hysteria au Hellfest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>