Interview de The Arrs au Hellfest

Les gratteux de The Arss nous ont accordés un moment après leur passage sur la Main Stage II ...    Le Pavot Enragé : Bonjour les gars ! On s'est vu en mars dernier lors du concert au Korigan, toujours en forme d'après ce que j'ai vu ce matin lors du concert ?   Stepho The Arrs  : Oui écoute ça c'est super bien passé, c'était bien la guerre, bon retour du public lors de notre prestation. Nous sommes sur le fest depuis jeudi, prêt à en découdre et envoyer du bois !   Pierre The Arrs : Depuis le mois de mars nous avons fait une dizaines de dates voire plus, cela nous permet de roder davantage le show, là on avait de la place, on a pu s'amuser on s'est fait vraiment plaisir!   Le Pavot Enragé : Donc en faitLes impressions sur le Hellfest sont très bonnes ? Des groupes vous ont marqués ?   Pierre The Arrs  : Oui ! On était déjà présents en 2007, depuis le site a doublé de volume, cette année en mainstage, fier de se retrouver avec tous ces gros groupes et fier également de représenter le metal Français car il y en a peu. On s'est amusé ! Nous sommes arrivés dés jeudi pour pas se stresser. Car excepté le concert on a aussi des obligations, comme justement les interview, la promo, les séances de dédicace. Nous voulions étaler tout ça sur les 3 jours afin de voir des groupes, profiter du festival et non pas  concentrer les médias sur une journée et ne pas pouvoir tout faire donc passer pour des types hautains (rires) Le Hellfest a une âme, on voulait vivre à fond ces moments.On a prit des bonnes claques aussi, comme Terror, Bury your dead, Agnostic Front aussi, maintenant on attend de voirt Gojira et les copains de Mass bien sur!   Stepho The Arrs  : On avait hâte d'être là, depuis trois jours on avait un peu le stress mais ce matin finalement, pas de pression en arrivant, qu'une envie : réveiller tout le monde. Le pari qu'on s'était fixé est gagné je pense. Pour un dimanche matin on est agréablement surpris. Nous l'avons fait en tant que spectateurs sur le festival et en général le samedi soir on ramasse pas mal et se lever le dimanche matin c'est dur ! Mais les gens était au rdv et on les remercie pour ça, c'était bien cool.   Le Pavot Enragé : D'autres dates de prévue pour clôturer la tournée ?   Pierre The Arrs  : Le principe et le concept de la tournée est basée autour des astres. La première partie était Equinoxe, Solstice et à l'automne ce sera Solstice 2. Nous faisons encore deux trois festivals puis un break pendant l'été. Pour attaquer une nouvelle tournée mi septembre jusqu'en 2014, puis ralentir les concerts afin de composer.   Le Pavot Enragé : Justement, vous bossez sur un prochain album ?   Pierre The Arrs  : On a vu ce qui marchait ou pas en live, après de bonnes dates comme l'Olympia avec les Mass et le Hellfest par exemple, on peut jauger la perception et le ressenti du public. Nous avons décider d'axer nos compositions vraiment sur les prestations scéniques et un peu moins sur les albums, les gens préfèrent voir les concerts qu'écouter en boucle un album de nos jours. On va être plus "brutal", rentre dedans. Si il faut que ça aille plus vite et que ce soit plus lourd, ça le sera ! On travaille dans ce sens, on teste, on évolue. Depuis quelques mois on s'est remis à composer et on teste de nouvelles choses.     Le Pavot Enrage : Il y a une évolution au niveau du son, une veine hardcore certes, tout au long des albums, mais c'est de plus en plus lourd, de plus en plus rentre dedans ?   Pierre The Arrs  : Il y aura peut être des surprises, plus brutal ne veut pas dire forcement plus rapide, c'est une autre approche, taillée pour le live pour que dès les premières notes les gens aient envie de se taper dessus ! On essaie de profiter à Paris pour voir sur scène d'autres groupes ( Ricains pour la plupart) en gardant notre authenticité mais en s'en inspirant.   Nico The Arrs  : La prochaine étape c'est justement travailler sur l'Europe tout en gardant le chant en Français même si ça a fermé des portes, mais bon on est un peu tenaces, on va réussir à les ouvrir !   Le Pavot Enragé : Pour en revenir à l'album, Soleil Noir, a t'il eu les retombées  que vous attendiez ? L'ampleur autour de vous est grandissante.   Nico The Arrs  : On a réalisé pas mal de choses c'était mortel, l'album a bien marché et a bien était reçu par la presse, le le public, on a fait un Olympia complet avec les Mass. C'est positif, les concerts sont remplis.   Pierre The Arrs: L'industrie du disque s'effondre, mais là ça marche bien pour nous donc ça nous encourage à continuer de composer rapidement. Le renouvellement de notre musique et de notre environnement (staff, label) tout ce sang neuf nous a fait du bien. On a réussi à faire de belles choses dans un contexte compliqué. On s'est mis a composer dès maintenant sans attendre aussi longtemps que pour les albums précédents, voilà notre objectif à court terme. On va essayer d'être précurseur sur la scène Française et non plus d'attendre l'influence avec deux ans de retard sur d'autres groupes Américains.   Le Pavot Enragé : On ressent lors de vos prestations scéniques, que vous avez les armes pour rivaliser avec les grands noms du Hardcore ( par exemple Terror), vous avez la puissance et les ingrédients sont maîtrisés dans votre jeu...   The Arrs : Merci ! Ça fait plaisir ! Parce que justement on se fait vraiment plaisir sur scène et finalement si c'est ce que le public ressent et bien pari gagné. Ayant vu des groupes comme Terror, Unearth, Parkway drive sur scène dont je suis complètement fan, le fait que tu nous compare à eux ça me touche !   Le Pavot Enragé : Dernière question basique mais tant pis ! Un mot à faire passer aux lecteurs ?   The Arrs : Ola attend on va essayer de faire original car cette question tous les journalistes nous la pose ! Pour éviter de répondre à chaque la même chose alors...Achetez des disques, venez aux concerts, buvez de la Jagger ça c'est fait (rires) Faites l'apéro on l'a dit ! L'expérience vient du cul sec, la soif vient en buvant, yeah ! Et surtout merci à vous, aux gens comme vous qui faites vivre la scène française!   Merci à eux de nous avoir accorder leur temps (et un peu de Jagger!) et merci pour leur convivialité.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>