Red Fang / The Shrine / Lord Dying @ l’Astrolabe – Orléans

Actuellement en tournée promotionnelle de leur nouvel album « Whales & Leeches » les déjantés Red Fang,  mettent le feu à l’Europe . Une énorme tournée qui va durer plus de 3 mois où la France n’est pas en reste avec quelques dates.  Le public français, conquis par leur Stoner festif lors de leur remarqué et remarquable passage au Hellfest sous la Valley Tent en 2013, répond présent sur la tournée et plusieurs concerts sont même sold out depuis un bon moment. Ils sont soutenus dans cette tournée par deux autres groupes américains , tout d’abord Lord Dying, originaires comme Red Fang  de Portland, Oregon et The Shrine, qui eux nous viennent de Los Angeles . Dimanche 19 janvier, c’était au tour de l’Astrolabe à Orléans  d’accueillir ces joyeux drilles . Retour sur cette soirée inoubliable où bière et sueur ont coulé à flot. Les premiers à nous servir l’apéritif, Lord Dying. Certainement le set le plus Metal de la soirée, énergique, avec des guitares acérées, appuyées au chant par un vocaliste de poids, au sens littéral du terme.  Le public n’est pas encore nombreux devant la scène, beaucoup flanent au merch voisin et surtout à la buvette, préférant écouter de loin leur déluge de riffs . La frange la plus jeune du public, elle,  occupe les premiers rangs et semble apprécier le cocktail Thrash/Sludge que nous servent Lord Dying. The Shrine prend le relai au shaker et on change de cocktail. Nous avons le droit maintenant à un savant mélange coloré et épicé assez éclectique, dont les saveurs Californiennes se mêlent au Punk, le tout sur fond de bon gros Heavy Seventies. Un bon petit power trio pétillant, efficace et goutu pour les oreilles.  Le public plus nombreux devant la scène que pour le set précédent  est  malgré tout peu participatif, mais intéressé. En fait, le public attend Red Fang . De pied ferme et une bière à la main. Dès leur arrivée sur scène,  comme par magie la salle devient blindée de monde.  Le set commence sous les acclamations du public et sur les chapeaux de roues. Red Fang enchaînera nouveaux morceaux et  standards dont l’efficacité n’est plus à prouver (Prehistoric Dog, Wires, Hank is Dead) à un rythme effréné. Très vite l’Astrolabe se transforme en fournaise. L’ambiance est chaude bouillante, sur scène les musiciens assurent le show, et  toujours plein d’humour  transmettent leur bonne humeur à un public jusque là franchement sage. L’accueil des nouveaux morceaux a l’air bon et même si ils n’engendrent pas la même frénésie que ceux plus connus, ils s’en tirent plutôt bien, notamment « Blood Like Cream » , assurément LE  tube en devenir de leur nouvel album.  Le temps passe très vite, trop vite, au gout du public qui en veut encore. Rappel. On en reprend une claque et c’est déjà  fini. Nous sommes rincés mais heureux, trempés de sueur et le cœur empli de joie. Mission accomplie pour Red Fang. Le lendemain ils mettront le feu à Nantes, concert sold out au Ferrailleur, puis ce sera au tour du  Krakatoa de Bordeaux de rentrer en éruption, puis Toulouse et Clermont Ferrand. La tournée repassera en mars par Paris, mais la soirée est déja sold out. Si ils jouent vers chez vous courrez y et allez prendre votre dose de bonne humeur. Red Fang c’est le meilleur remède à la morosité hivernale. Retour en images .... [gallery link="file" order="DESC" columns="2" orderby="title"]

One thought on “Red Fang / The Shrine / Lord Dying @ l’Astrolabe – Orléans

  1. Toujours aussi magnifiques tes photos Val. Tu as vraiment un don pour ça ! Faudra vraiment que je fasse un concert de Stoner, ça donne envie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>