Gotthard au Rockstore Montpellier

C'est donc en ce mercredi 9 Octobre que nous nous rendons au Rockstore pour le concert de Gotthard, après un petit bien mérité dans un pub des alentours, où les t-shirts du groupe phare de la soirée étaient déjà de sortie pour une préparation aussi bien physique que mental pour les prochaines heures à venir. Mais là n'est pas le plus important.

Le plus important parlons en, parce que quelques minutes après avoir franchi les portes de la mythique salle de Montpellier voici que les sétois de Higway montent sur scène afin de de nous administrer un cours de rock des plus percutant. Dans la lignée de Aerosmith, ZZ Top ou autres Guns N' Roses les "locaux" se donnent chemises ouvertes et cheveux aux vents devant plusieurs fans (pour la plupart féminins) venu exprès pour l'occasion, et il n'est pas rare de voir le nom du groupe se balader sur plusieurs t-shirt de l'assemblé. Mais on n'est pas la pour parler chiffons n'est ce pas? Donc parlons bien, ça envoie, sa envoie même du pâté comme on dit par chez nous,

La batterie est excellente et c'est avec plaisir que nos regards se posent pendant plusieurs minutes sur le batteur et son jeu tout en puissance et en rythmique sans excès,  tandis que la basse complète ce duo rythmique de la plus belle des façons sans pour autant voler la vedette a une guitare qui rappelle les plus belle heures de rock 'n roll d’antan, que les plus anciens d'entre nous présent ne peuvent que se remémorer avec une certaines nostalgies. Les solos sont enivrants et passent à merveille d'une chansons à une autre. Mais le plus captivant reste sans aucun doute la voix du frontman qui est sans aucun doute l'attrait principal du groupe de par sa maîtrise totale de son organe, que ce soit dans les passages disons "classique" du rock jusqu'à dans des aigus a faire pâlir Brian Jonhson. Mais Benjamin Folch n'est pas seul, car c'est ses musiciens le couvrent en un chœur exécuté dans toutes les règles de l'art. Vous l'aurez compris, si vous êtes amoureux de bon rock a l'ancienne dans toute sa splendeur, n'hésitais pas a courir a l'un de leurs prochains lives.

Bon après une première partie digne de ce nom, c'est au tour des têtes d'affiches de faire leurs apparitions après l'habituel bal des roadies si cher à nos coeur de rockeur. Et après plusieurs minutes d'attente voici les héros de la soirée qui montent sur les planches, en commençant par le claviériste  qui lance les première notes de Dream On alors que les autres membres du groupe le rejoigne. Et c'est devant une foule pas très mobile mais accrochée a chaque note et mouvement du groupe que le live commence. Suivent par Gone Too Far et Starlight avant que Nic Maeder, remplaçant de Steve  Lee décédé en 2010 lors d'un accident de la route, ne prenne la parole pour s'adresser au public et exprimer sa joie d'être là et surtout de pouvoir parler dans la langue de Molière.

S’ensuit  un des plus beau moment de la soirée avec Remember It's Me, alors que le frontman rejoint ses musiciens avec une guitare acoustique, qu'il quittera bien vite pour Sister Moon, Fight et Hush, morceau bien rock scandé par un Rockstore Suisse ce soir là, tandis que sur scène le boulot est effectué à la perfection. Mais le point culminant du set est sans aucun doute l'hommage de toute une ville à Steve, lors d'un One Life, One Soul  repris par toute les personnes présentent. Il est interprété sur scène par un clavier et la voix de Nic pleine d'émotions que n'importe qu'elle personne présente ce soir là a pu ressentir jusqu'au plus profond de sa chair. Magnifique. Après cet hommage des plus mémorable, retour au buisness. Shine et Fist In Your Face  résonnent dans la salle alors que les musiciens font la moue et narguent le public, plus apte à se faire violence qu'au début du set, avant de crier haut et fort le nom de Leo Leoni, obéissant au doigt et a l'oeil à Nic, toujours prêt a faire participer le public durant le concert.  Leoni qui pour Mountain Mama et Right On utilisera un tuyau en plastique pour modifier sa voix et la rendre presque robotique (Lady Gaga et autres Black Eyed Peas peuvent aller se rhabiller avec leurs effet électroniques trafiqueur de voix). Et c'est sur Anytime Anywhere, bel hymne rock a vous décoiffer un chauve, que le groupe quittera la scène avant l'habituel rappel, durant lequel seront joués Master Of Illusion,Lift "U" Up et Mighty Quinn avant de partir cette fois ci définitivement sous les "Hourra" d'une salle déjà à leurs pieds.

Donc que dire de ce live, si ce n'est magnifique. Un chanteur digne de ce nom capable de faire varier son chant, des musiciens qui vous font passer par une multitude d'émotion grâce a leurs instruments et une salle unique dans Montpellier. Gotthard nous régale toujours autant lors de ses prestations scéniques, sans oublier le magnifique hommage à leur ami défunt. On comprend la longévité de ce groupe et aucun doute que Gotthard nous ravira encore pour plusieurs années.

2 thoughts on “Gotthard au Rockstore Montpellier

  1. Oui je suis bien d’accord avec toi, j’ai moi même étais bien surpris par la qualité vocale du nouveau chanteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>