Anathema + Astra au Cabaret Aléatoire – Marseille

C'est au cabaret aléatoire qu'Anathema, accompagné des rockeurs psychédéliques d'Astra, a choisi de commencer sa série de dates en France s'inscrivant dans leur tournée Européenne.  Astra Les américains d'Astra ouvrent le bal, hélas je n'arriverais pas pour le début, mais voici les impressions sur ce que j'ai pu en voir (au moins une grosse moitié). On a en présence un groupe pratiquant une musique immersive, le type de musique qui vous enveloppe et créée une atmosphère autour de vous. On a un son très typé old-school rappelant des groupes tels Hawkwind. Les musiciens ont une excellente maitrise de leurs instruments (quel batteur !!!!) permettant de créer cette atmosphère particulière mentionnée précédemment. Le claviériste et un des guitaristes nous accompagneront vocalement dans ce voyage psychédélique défiant les époques musicales. Avant d'entrer, j'ai pu entendre le staff mentionner que des travaux acoustiques avaient été faits sur la salle, n'étant jamais venu avant, je ne peux pas comparer l'avant et l'après mais une chose est sure, le son était parfaitement reglé, rien à redire. Le lightshow accompagné de fumées permettait d'ajouter à l'atmosphère éthérée, si bien que quand le groupe annonce que leur set est fini, l'atterrissage est difficile…sauf que le deuxième décollage allait arriver d'ici une demi-heure.  Anathema Avant de commencer la partie sur Anathema, un avant-propos s'impose. Votre humble serviteur est un fan invétéré. Ceci a surement un peu conditionné ma vision du concert, bref, entrons dans le vif du sujet, la tête d'affiche de la soirée : Anathema. Le temps de déménager le matériel d'Astra, l'intro du set d'Anathema retenti, le public se montre réceptif, une date d'Anathema à Marseille était attendue des fans depuis très longtemps (Vinnie et Danny après une petite discussion sur scène s'accorderont sur le fait que la dernière, et unique, fois était à l'époque de Judgement). Anathema débute sur les premières pistes de leur dernier album. Dès le début, l'intensité d'Anathema est présente, à l'inverse d'Astra, cette musique ne vous enveloppe pas, elle vous pénètre. Ainsi il est possible de ressentir la lumière des deux derniers albums, très représentés pendant ce set d'environ 2h. Quand des titres plus anciens comme Deep ou Emotionnal Winter retentissent, la lumière fait place à l'ombre, cette puissance mélancolique qui vous saisis au plus profond de votre âme (rien que ça !). Sur scène, Anathema se fait plaisir, on peut le voir à Vinnie qui "donne tout" comme il nous le dira après le concert, en effet le frontman assure en courant, haranguant la foule. A l'inverse, Danny intériorise mais rien qu'en le regardant on peut voir qu'il vis sa musique. C'est d'ailleurs en le voyant en live qu'on se rend réellement compte à quel point c'est un excellent guitariste, capable de transmettre ses émotions à travers sa musique. Autre point sur les musiciens, les bassistes auront pris une véritable leçon. La basse étant beaucoup plus audible que sur les albums, on peut se rendre compte du travail de composition fait à ce niveau. Un report d'Anathema ne serait pas complet sans mentionner la performance de Lee Douglas. La chanteuse participera fréquemment aux chansons du groupe nous faisant part de sa bonne humeur, de son charisme et de sa voix exceptionnelle, particulièrement sur Untouchable pt.2 et A Natural Disaster. Le set se finira sur Flying….Si on ne compte pas le rappel comprenant Fragile Dreams, chanson emblématique du groupe où le public se déchainera (normal après la vague de mélancolie qui a envahi le cabaret aléatoire). On retiendra un set magique, un groupe communiquant avec son public, sympathique et souriant. Un régal que la foule n'a pas manqué de rendre au groupe. Un concert comme on aimerais en avoir beaucoup plus souvent.  

4 thoughts on “Anathema + Astra au Cabaret Aléatoire – Marseille

  1. Yep, super report, en même temps s’agissant d’Anathema je n’en attendais pas moins de toi, tu nous fais vraiment regretter de pas avoir été là ! Tu les avais interviewé toi aussi non ? Tu avais eu qui toi ?

  2. Oui je les avais interviewé, j’avais eu Vinnie (chant, guitare) au téléphone, là j’ai pu un peu lui reparler après le concert (et me faire dédicacer le dernier album mouahaha !)

  3. Super report ! Je pense que j’aurais vraiment apprécié le premier groupe, Astra. Quant à Anathema … c’est toujours un bonheur de les voir sur scène , donc bon :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>